Compte administratif non voté/ Le maire de Keur Maba et certains conseillers déterrent la hache de guerre...
La hache de guerre est définitivement déterrée à Keur Maba entre le maire et une dizaine de conseillers qui l'accusent de brouiller les procédures de gestion et d'avoir fait voter le budget 2020 sans au préalable donner l'opportunité au conseil municipal d'apprécier le compte administratif.

Selon Sada Diallo qui dirige la « dissidence », Salif Bâ a convoqué les élus locaux autour d'un ordre du jour axé sur trois points que sont : le débat d'orientation budgétaire, le vote du compte administratif et la discussion sur divers autres sujets. "

Seulement, confie le conseiller municipal à Dakaractu, « si le débat d'orientation budgétaire s'est bien déroulé, aucun autre point de l'ordre du jour n'a été abordé. Le maire a tout bonnement levé la séance et a envoyé un PV au sous préfet sur lequel il a dit que le compte admistratif a été voté. Ce qui n'a jamais été le cas. Hier, nous avions exigé que le compte soit voté avant le budget, car c'est ce que prévoit le code des collectivités territoriales dans ses articles 253 et 259 ».

Le maire balaiera, devant la presse, toutes les accusations traitant ses détracteurs d'absentéistes.
Il faut signaler que le budget a, quand-même, été voté par 24 conseillers sur les 36 présents à la rencontre pour un conseil municipal qui compte 46 conseillers

Nous vous recommandons

Actualité

Me Amadou Sall-Karim Wade : Les dessous d'une rupture !

Senegal7