Compte joint en 2021 : pourquoi ouvrir ce compte ?

Par , publié le .

Actualité

Compte joint en 2021 : pourquoi opter pour ce service ? L’ouverture d’un compte joint est une méthode simple et efficace pour gérer des dépenses communes au sein d’un couple ou à  plusieurs.

En effet, même si cette option est en majorité utilisée par des couples, il est possible pour deux, voire plusieurs, cotitulaires d’ouvrir un compte bancaire joint. Bien que pratique, ce dernier peut présenter quelques inconvénients juridiques.

Un compte joint est un compte en banque qui est détenu par plusieurs personnes. En général, ce sont les couples qui optent pour ce type de compte. Pour autant, ce n’est pas une obligation. En effet, des amis ou les membres d’une même famille peuvent décider d’ouvrir un compte joint. La plupart des comptes joints sont détenus par deux titulaires. Cependant, il n’y a pas de loi limitant le nombre de titulaires. Chaque banque peut néanmoins fixer une limite. Un compte joint peut être sous forme :

Le compte joint n’est toutefois pas autorisé pour le livret A, le LDD, le PEA ou encore le PEL. Il existe deux manières d’utiliser son compte bancaire joint. Avec une mention « OU », le titulaire peut effectuer des opérations sur le compte sans avoir l’autorisation de l’autre titulaire. La mention « ET » a quant-à -elle des conditions plus strictes, les cosignataires ne peuvent agir seuls. Un titulaire doit avoir le consentement de son cotitulaire pour pouvoir effectuer des opérations sur le compte joint.

Le compte joint est très populaire en France. Et pour cause, il offre de nombreux avantages. Il facilite notamment la gestion des dépenses au sein d’un couple ou d’une colocation. Plusieurs dépenses peuvent être divisées lors d’une collocation telles que :

Toutes les dépenses communes d’un foyer peuvent être facilement gérées gr'ce à  une compte joint. Outre les dépenses courantes, il est possible d’ouvrir un compte épargne commun afin d’accroître la capacité d’endettement ainsi que de diviser les frais hypothécaires, les frais de notaire et les frais d’enregistrement lors de la souscription d’un prêt immobilier.

Si un compte joint présente plusieurs avantages, il n’en demeure pas moins qu’il y a quelques inconvénients à  partager son compte en banque. Il est évidemment essentiel d’avoir une bonne communication et une relation de confiance entre vous et votre cotitulaire. En effet, vous n’aurez pas un contrôle total sur les dépenses effectuées à  partir de ce compte joint. Dans le cas d’une séparation, il vaudrait d’ailleurs mieux fermer le compte rapidement pour éviter à  l’un des titulaires de poursuivre l’utilisation du compte à  l’insu de l’autre bénéficiaire.

Il est recommandé de garder un compte personnel séparé du compte joint pour éviter d’être à  découvert en cas de problème. L’autre inconvénient majeur est que les cotitulaires sont responsables de la tenue du compte solidairement. En conséquence, on peut être confronté à  une interdiction bancaire ou à  l’accumulation de dettes, lesquelles ont été contractées par l’autre titulaire. En cas de problème, la banque tient les deux titulaires responsables, quand bien même un seul en serait à  l’origine.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut