Condamnation en France, Me El Hadji Diouf rattrapé par son passé (documents)

Condamnation en France, Me El Hadji Diouf rattrapé par son passé (documents)

Senenews Le 2019-10-21  Source

Harcelé, hué et attaqué verbalement par ses détracteurs, Me El Hadji Diouf a dénié les accusations portées son encontre. Dénonçant un complot ourdi contre sa personne, l'avocat réfutait ainsi les accusations d'agression sexuelle. Pourtant, la justice française l'a condamné pour des faits qu'il n'a pas réfutés devant le juge.

La Cour d'Appel de Paris, par arrêt du 31 janvier 2014, sur appel d'un jugement du tribunal de Grande instance de Paris, a déclaré dans le dossier (N0 13/00405 arrêt du 31 janvier ) dune dizaine de pages en notre possession, «Me El hadj Moustapha Diouf, né le 21 Mai 1959 Kaolack Sénégal, fils de Babacar et de Ndiaye Amy, de nationalité sénégalaise, marié, père de 7 enfants et demeurant au 7396 Sicap Mermoz Dakar, COUPABLE d'agression sexuelle, faits commis le 21 mars 2012 Paris (...) est CONDAMNE 06 mois d»emprisonnement assortis dans leur intégralité du sursis, et verser la partie civile O. M., le somme de 2000 euros en réparation du préjudice moral

Ce, après un pourvoi de Diouf le 03/02/ 2014, lequel pourvoi a été rejeté le 10/12/ 2014. A retenir, d'après toujours le dossier, sur l'action publique, aux reproches qui ont été faits d'avoir, le 21 Mars 2002 Paris,«exercé une atteinte sexuelle avec violence, contrainte menace ou surprise, sur la personne d' O. M. en procédant sur elle des attouchements de nature sexuelles, notamment des caresses sur les fesses et la poitrine.»

Me El Hadj Diouf a répondu que «O.M. était consentante ses caresses, il fait même valoir l'accord donné par la jeune fille pour entamer avec lui une relation amoureuse stable, acceptant même d'être sa quatrième épouse (...).

Nous vous recommandons