Confections des listes : Des mandataires à  l’école du processus électoral

Par , publié le .

Actualité

Des mandataires de listes en vue des élections locales du 23 janvier 2022 ont été ce dimanche à  l’école  du processus électoral.  Il  s’agit, dans le cadre de cet atelier qui s’est tenu à  la maison de la presse, de les imprégner des  grandes réformes du  nouveau code électoral. Le  processus de manière générale depuis la constitution jusqu’au scrutin et au  dépouillement par la commission départementale de recensement des votes.
 C’est un atelier pratique de constitution de listes qui va éviter les potentielles erreurs que ces mandataires pourraient commettre. « Ils vont ainsi déposer des listes propres qui ne seront pas rejetées par la commission » selon le député Théodore Cherif Monteil qui notifie que l’union citoyenne avait ciblé un certain nombre de communes o๠ils se sentent forts. «  Nous avons  ratissé large pour pouvoir déposer les listes dès l’ouverture » dit-il.
 Selon Ndiaga Sylla, Expert électoral qui a assuré la formation, une législation consensuelle et appropriée demeure une condition indispensable pour l’organisation d’élections libres transparentes et crédibles. Ces élections, dit-il, doivent respecter l’expression libre du droit fondamental de suffrage des citoyens. Le formateur ajoute que cela se base  non seulement sur des normes et instruments internationaux, mais également doit  être constitué d’un dispositif juridique interne.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)