Confinement : L'invite de Seydi Gassama au gouvernement du Sénégal.

Vu l'évolution du coronavirus au Sénégal, le directeur exécutif de Amnesty Sénégal, Seydi Gassama, n'exclut pas un confinement. Selon lui, c'est "certainement la prochaine étape laquelle le pays devra aller".

Le défenseur des droits de l'homme estime toutefois, que "ce confinement pour qu'il puisse avoir lieu et être effectif, il faudrait que l'Etat comme annoncé, apporte une aide alimentaire au million de familles sénégalaises qui sont ciblées".

Pour justifier ses propos, Seydi Gassama soutient : "Nous sommes dans un pays où malheureusement beaucoup de pères de famille, beaucoup de ménages, vivent au jour le jour". Mieux dit-il, "ces personnes si on les confine sans leur donner une assistance alimentaire, le confinement ne pourra pas tenir. Les gens seront obligés d'enfreindre les règles parce qu'ils n'auront d'autre choix que de mourir de faim ou de mourir du coronavirus".

Le directeur exécutif de Amnesty Sénégal invite le gouvernement prendre "les devants dès maintenant, en mettant en place cette aide alimentaire" et de la "distribuer aux personnes qui la méritent avant d'envisager un quelconque confinement".

Nous vous recommandons

Actualité

Nécrologie: La presse sénégalaise en deuil

Senegal7

Actualité

Covid-19: L'armée compte des cas positifs dans ses rangs

Senegal7