Congo-Brazza : l'ex-ministre et candidat la présidentielle André Okombi Salissa arrêté Brazzaville (JeuneAfrique)

Congo-Brazza : l'ex-ministre et candidat la présidentielle André Okombi Salissa arrêté Brazzaville (JeuneAfrique)

Jeuneafrique Le 2017-01-11  Source

Recherché depuis plusieurs semaines, l'opposant et ex-ministre congolais André Okombi Salissa, candidat la présidentielle de mars 2016, a été arrêté mardi Brazzaville. À l'instar du général Jean-Marie Mokoko, autre candidat l'élection, il est poursuivi pour atteinte la sûreté de l'Etat.

«Comme nous sommes convaincus que le pouvoir n'a aucune considération envers nous, nous ne nous adresserons désormais qu'au peuple. C'est avec lui que nous allons négocier l'avenir de ce pays.» D'un ton calme mais amer, au bout de fil, Charles Zacharie Bowao estime que l'interpellation et la détention du député André Okombi Salissa constitue un «point de non-retour de défiance» vis--vis des autorités congolaises.

L'ancien ministre de la Défense est la tête du regroupement Frocad-IDC-CJ3M, principale coalition de l'opposition congolaise. En cette qualité, il a convoqué et présidé mercredi 11 janvier une «réunion extraordinaire» de la plateforme pour prendre position aprèsl'arrestation decelui qui était l'un de ses membres.

André Okombi Salissa, ancien ministre et ex-candidat la......

→ Lire l'article au complet sur Jeuneafrique



Nous vous recommandons

Actualité

Paludisme: Vers une élimination de la maladie

Dakarmatin

Actualité

L'opposition au conseil Constitutionnel ce mercredi

Dakarmatin