Contrat d'affermage de l'eau : La Sde va saisir la Cour suprême

Contrat d'affermage de l'eau : La Sde va saisir la Cour suprême

Leral Le 2019-06-20  Source

La bataille contre l'attribution du contrat d'affermage de l'eau à la Société française Suez continue de révolter la SDE. Le Conseil d'administration de la Sde a exposé sa volonté de la Cour suprême. Ledit conseil a constaté que l'Agence de régulation des marchés publics (Armp) a débouté la Sde du recours contentieux, introduite pour annuler l'attribution provisoire du marché à Suez.

Ainsi, le Conseil d'administration a signalé que la SDE a déjà désigné un cabinet d'avocats pour saisir la cour suprême en vue de rétablir la Sénégalaise des eaux dans ses droits. « La décision de l'Armp ne respecte ni le droit, ni le Code des marchés publics, encore moins le dossier d'appel d'offres», a contesté le président du Conseil d'administration, Mansour Kama.

D'après le Conseil, la SDE va refuser la spoliation de sa victoire. Puisque, la SDE avait proposé comme prix exploitant 286,9 F Cfa le mètre cube d'eau, contre 298,5 et 366,3 pour ses concurrentes, respectivement Suez et Veolia.

Et, le dossier d'appel d'offres précise que l'adjudicataire devrait être le candidat, proposant le plus bas prix. Cette différence de prix entre la Sde et Suez, relève-t-il, représente un manque à gagner pour le Sénégal. Et, elle entraîne un surcoût pour les consommateurs, d'au moins 42 milliards de Fcfa sur la période de contrat d'affermage de 15 ans. « Le personnel actuel de la Sde sera conservé avec tous ses droits et acquis par la nouvelle société exploitante. Même si la Sde perd la bataille », rassure Mansour Kama.

Leral

Nous vous recommandons

Actualité

Crise en Casamance : La PFPC plaide pour une implication des femmes dans les négociations.

Dakaractu

Actualité

Paix et sécurité

Enqueteplus