Contrôle du gouvernement- Président Aymirou Gningue : En Conseil des ministres, Le Président Macky Sall a mis la disposition de l'Assemblée Nationale tous les ministres qui ont eu gérer ... "

Contrôle du gouvernement- Président Aymirou Gningue : En Conseil des ministres, Le Président Macky Sall a mis la disposition de l'Assemblée Nationale tous les ministres qui ont eu gérer ... "

Leral Il y'a 1 semaine  Source

Invité de Jokko, L'Honorable député et Président du Groupe Parlementaire Benno Bokk Yakaar, Aymirou Gningue a apporté plusieurs réponses concernant des dossiers qui ont fait la chronique de l'actualité sénégalaise. Nombreux, sont en effet, ceux qui ont attendu l'ouverture de la session de l'Assemblée Nationale ce mercredi 14 Octobre 2020, pour voir la position des députés par rapport aux propos dangereux du député Aliou D Sow, le problème des inondations, la gestion de la Covid-19 avec le plan de résilience économique et sociale. Des sujets que Le Patron de la coalition Benno Bokk Yakaar l'hémicycle a essayé d'apporter des éclaircissements. (VIDEO)

Durant cette ouverture de session, l'un des mesures phares du Groupe Parlementaire Benno Bokk Yakaar, est le choix de l'Honorable député Abdou Mbow comme Premier Vice Président de l'Assemblée Nationale la place du député Moustapha Cissé Lô. Un choix que Le Président Aymirou Gningue juge très logique dans la mesure où, dit-il, l'Honorable Moustapha Cissé Lo a déj été exclu du Groupe Parlementaire dès suite de son exclusion l'APR.

Un autre débat, celui sur la parité, qui a encore été soulevé par plusieurs associations féminines. Une situation que le Responsable de l'APR explique par le fait que même si Le Président de l'Assemblée Nationale est membre du bureau, il ne fait pas parti de la liste du scrutin direct. Contrairement aux autres membres du bureau qui sont renouvelés annuellement, Le Président de l'Assemblée Nationale est élu pour une durée de 05 ans, et par conséquent ne peut être pris en compte par la parité, a t-il déclaré.

Le cas du député Aliou D Sow qui a tenu des propos, condamnés même au sein de l'APR cause du caractère violent, a été apprécié par Honorable Aymirou Gningue sous différents angles. Il soutient ainsi qu'il condamne la violence d'où qu'elle puisse venir, mais estime que le fait d'interpréter une langue qu'on ne maîtrise pas, peut souvent induire certains personnes l'erreur, ce qui peut créer parfois une incompréhension. Il poursuit, mon ultime conviction est que seules les cartes électeurs peuvent élire ou maintenir un Président au pouvoir car le Sénégal est une démocratie avec un peuple mâture.

Sur les missions de l'Assemblée Nationale, le contrôle de la politique gouvermentale est essentiel pour une bonne gestion des déniers publics. Pourtant, ce rôle, selon certains observateurs, est mal rempli par les députés. Un jugement que Le Président du Groupe Parlementaire trouve incohérent dans la mesure où, les lois et le règlement intérieur de l'Assemblée Nationale sont bien précis. Malheureusement, certains parlements ne font que de la politique parce qu'une mission d'enquête parlementaire exige une procédure, explique t-il. En plus, dit-il, ni l'OFNAC, ni l'Assemblée Nationale, a le pouvoir de convoquer directement un Ministre sans passer par Le Président de la République. En conseil des ministres, Le Président Macky Sall, a clairement indiqué mettre la disposition de l'Assemblée Nationale tous les ministres concernés par la gestion de la Covid-19 et le plan décennal pour la lutte contre les inondations.

Dans un autre registre, l'Honorable Député est plus que jamais confiant de la réussite du Plan de Relance Economique qui prévoit un financement de près de 15 milles milliards pour la période 2020 -2024, et devant porter le taux de croissance 13%. L'Assemblée Nationale va joué un rôle essentiel pour la mise en place de ce Plan de Relance, et elle a déj commencé avec deux lois initiées par Le Président Macky Sall sur le contenu local pétrolier et minier qui prévoit une part d'au moins 51% avec le secteur privée sénégalais, pour toute entreprise voulant s'activer dans le secteur, a-t-il déclaré. L'exemple du central énergétique fiancé par des sénégalais comme Abdoulaye Dia (PDG SENICO) qui s'activait dans le domaine alimentaire et qui aujourd'hui évolue dans le secteur énergétique , est une parfaite illustration du modèle que veut imposer Le Président Macky Sall pour la réussite du PAP2A, a t-il conclu.

Nous vous recommandons