COP26: Il sera «plus dur» de parvenir à  un accord mondial qu’à  Paris, juge son président, Alok Sharma

Par , publié le .

Actualité

Le président britannique de la COP26, Alok Sharma, a jugé, samedi 23 octobre, qu’il serait «définitivement plus difficile» de parvenir à  un accord mondial à  l’issue de ce sommet sur le climat, qui doit s’ouvrir dans trois semaines à  Glasgow, que lors de celui de Paris en 2015, relate l’AFP.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)