Coronavirus : Dakar, la poudrière !

Dakar est l'épicentre de l'épidémie et les chiffres le prouvent. Des dispositions spécifiques seront prises pour la capitale quelques semaines après l'assouplissement des mesures d'endiguement. Acheminons nous vers un rétropédalage ?

La mine affichée et le ton adopté par le ministre de la santé le révèle suffisance, Dakar est actuellement une poudrière. Ce ?petit bout de terré, qui n'occupe que 0,3% du territoire et qui regroupe plus de 20% de la population sénégalaise est assis sur une bombe. Le mal rode et la menace plane les chiffres publiés par Abdoulaye Diouf Sarr le prouve, ?force est donc de constater que la région de Dakar constitue l'épicentre de l'épidémie au Sénégal. En effet, ¾ des cas confirmés de Covid-19 sont de la région de Dakar. À la date du 29 mai 2020, la région de Dakar totalise 2525 sur les 3429 cas dépistés dans notre pays soit un taux de 73,6%?, a déclaré le ministre de la santé. Une situation qui va pousser l'autorité prendre des mesures spécifiques pour la région de Dakar, ?j'ai demandé au Comité national de gestion des épidémies (Cnge) en rapport avec le Comité régional de gestion des épidémies (Crge) de Dakar de se réunir toute affaire cessante pour nous proposer une stratégie spécifique de renforcement de la démarche de lutte dans la région de Dakar?, a soutenu le ministre. Quelles formes va prendre cette cure spéciale dédiée la capitale sénégalaise ? Le ministre donne rendez-vous le mardi prochain pour les communiquer aux sénégalais. Jusqu'où ira l'autorité qui envisage d'envoyer une partie des élèves dans les salles de classe et qui a assoupli récemment les mesures d'endiguement. Acheminons nous vers un rétropédalage ?

Mbissane TINE-Senegal7

Nous vous recommandons

Actualité

L'abaissement de la République (Par Mamadou DIALLO )

Xalimasn