Coup dur pour les heritiers de feu Ben Bass Diagne: la Bis acquiert les 4 immeubles à 1 milliards, Excaf menacée d'expulsion

Coup dur pour les heritiers de feu Ben Bass Diagne: la Bis acquiert les 4 immeubles à 1 milliards, Excaf menacée d'expulsion

Leral Le 2018-06-13  Source

Le ciel est en train de tomber sur la tête des héritiers de feu Ibrahima Diagne Ben Bass. En effet, la vente annoncée, il y a quelques semaines, devant le juge des criées, a eu lieu, hier. Ainsi, tous les 4 immeubles dont celui abritant la RDV, ont été adjugés. Et curieusement, l'acquéreur est? la Banque islamique du Sénégal (Bis), la banque même qui poursuit Sidy Diagne et Cie. Une situation inacceptable. La banque pourrait bientôt procéder à l'expulsion.

Les choses ne peuvent pas aller plus mal pour le groupe Excaf Telecom. Dans une de nos éditions, nous vous révélions que des immeubles du groupe Excaf, dont l'immeuble abritant la RDV, sont mis en vente par la Banque Islamique du Sénégal (BIS). Hier, le juge des criées a tenu l'audience d'adjudication dans cette affaire ô combien importante pour les héritiers de feu Ibrahima Diagne Ben Bass.

Et comme prévu, tous les titres fonciers qui étaient mis à prix, ont été vendus. Et curieusement, c'est l'institution bancaire elle-même qui est devenue acquéreur de tous les immeubles. A moins qu'une solution soit trouvée, ce qui est improbable, la banque pourrait saisir les immeubles, bientôt procéder à l'expulsion et tout revendre.

Des ventes à vil prix

L'adjudication s'établit comme suit : pour ce qui est du titre foncier n°6290 GR consistant en un immeuble d'une superficie de 412 m2, mise à prix pour 160 millions de francs, il a été vendu à la BIS pour 163 millions de nos francs. Le Titre foncier n°9158/NGA consistant en un immeuble d'une superficie de 142 m2 sis à la Patte d'Oie, R+4, mise à prix pour 180 millions de francs, a été vendu à la banque pour 185 millions de francs. L'immeuble 3260 GR de 600 m2, R+4, sis à Dakar, zone artisanale Bourguiba, qui était mise à prix pour 300 millions de francs a été adjugé à la BIS pour 303 millions de nos francs. Et enfin, le plus dur pour les héritiers de feu Ben Bass Diagne, le Tf 391 GR de 438 m2 situé à la Sodida et abritant les locaux de la RDV, une imprimerie etc., mise à prix pour 415 millions, a été adjugé au profit de l'institution bancaire pour 416 millions de nos francs.

Un coup dur pour les héritiers de celui qui avait posé tellement d'actes de bienfaisance, mais également pour le groupe Excaf Télécom et pour la RDV et son personnel, qui risquent à tout moment de se faire expulser.

Délai de surenchère

Cependant, l'institution bancaire, nouvel adjudicataire de ces immeubles, doit observer un délai d'environ trois semaines appelé délai de surenchère. En fait, durant cette période, il est permis à un tiers de surenchérir pour un dixième du prix adjugé à la BIS pour l'immeuble qu'il souhaite acquérir, au niveau du greffe. Ce qui conduira à une autre audience pour la surenchère. Et s'il n'y a pas de tiers pour surenchérir, la banque, une fois le jugement délivré, va faire les formalités consistant au paiement de certains frais au niveau du greffe avant d'aller au Livre foncier pour procéder à la mutation. C'est en ce moment qu'il devient un acquéreur inattaquable.

A partir de là, la banque peut informer les occupants des immeubles qu'il va procéder à leur expulsion. C'est dire que le pire s'annonce pour le groupe Excaf.

Tout est parti d'une convention d'ouverture de crédit engagée par le groupe Excaf Telecom au niveau de la Banque Islamique du Sénégal pour 1 milliard et 600 millions de nos francs. N'ayant pas respecté ses engagements, la banque a saisi le Tribunal d'instance et obtenu un jugement favorable. Elle va gagner la procédure en appel en mai dernier. Une décision exécutoire en main ainsi qu'un pouvoir spécial aux fins de saisie immobilière délivré par son Directeur général ainsi que 4 états de droits réels délivrés par les conservations foncières et d'un commandement valant saisie immobilière, la BIS a mis en vente les immeubles des héritiers de feu Ben Bass qu'elle a gagnés.





Les Echos

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons

Actualité

Touba: Idy reçu par le lkhalife...

Rewmi