Covid-19 : La police sud-africaine sévèrement touchée par le virus

Le Service de police sud-africain (SAPS) est frappé de plein fouet par la maladie à Coronavirus. Le ministre de la Police, Bheki Cele a fait état vendre de six de ses membres décédés de la maladie à coronavirus et plus de 600 autres contaminés.

Des six policiers qui ont succombé au virus, deux sont décédés jeudi dans la province du Cap-occidental, a indiqué M. Cele dans sa mise à jour sur les niveaux de conformité et d'adhésion au règlement de confinement du COVID-19, renseigne Xinhua.

Selon le ministre, la province du Cap-occidental, l'épicentre de la pandémie en Afrique du Sud, a déploré quatre policiers morts de la maladie ; jusqu'à présent, 611 membres des SAPS ont été testés positifs au COVID-19, dont 101 guéris.

Le Cap-occidental est la plus touchée des provinces sud-africaines avec 441 cas confirmés, y compris des policiers, suivie par le Cap-oriental avec 47 cas positifs, a précisé M. Cele.

A lire aussi

Le SAPS s'est toutefois montré proactif en testant intensivement les policiers, et a mis des centaines de ses membres en isolement et plus de 3.000 en quarantaine, a déclaré M. Cele.

Selon le ministre, dans tout le pays, il y a environ 121 postes de police et 40 unités de police où des membres ont été testés positifs et des locaux contaminés.

L'Afrique du Sud reste le pays le plus touché par le COVID-19 en Afrique, enregistrant un total de 19.137 cas confirmés et 369 décès à la date de jeudi.

Senegal7 avec Xinhua

Nous vous recommandons