Covid-19: Un travailleur du Port testé positif
Un travailleur du Port de Dakar a été testé positif du COVID-19 le 3 Avril 2020. Il s'agit, d'après le Directeur Général du port (Pad) Aboubacar Sadekh Bèye, "d'une transmission communautaire, probablement contractée en dehors de son lieu de travail, dans la mesure où l'employé en question était en arrêt de travail depuis le 28 mars 2020".

Dans un communiqué, le directeur informe que le patient reçoit des soins appropriés l'hôpital de Diamniadio et qu'au " niveau de sa famille, les différents contacts ont été identifiés et des investigations et prélèvements effectués (19 prélèvements au total).

Les cas contacts de l'entourage familial ont tous été transférés dans des réceptifs hôteliers pour un suivi pendant 14 jours. Les cas contacts au niveau du port ont été identifiés et font l'objet d'un confinement et d'un suivi journalier". Ainsi, les autorités du PAD indiquent que "les locaux qu'il a eu fréquenter ont commencé être désinfectés".

Par ailleurs, Beye rappelle que le Port "a entamé très tôt une vaste campagne de sensibilisation sur le COVID-19, au profit de son personnel et de toutes les parties prenantes. C'est ainsi que des moyens suffisants pour les gestes barrière ont été acquis et mis la disposition de tout le personnel : masques, gants, solutions hydro-alcooliques, thermo flash, dispositifs de lavage des mains, rouleaux de mouchoir en papier, etc.

D'autres mesures, dont la mise en place d'un plan de contingence ont permis :
- l'arrêt de travail pour le maximum possible de travailleurs pour limiter les risques de contagion, d'instaurer les réunions par vidéoconférence, de même que le télétravail et les call-conférence, d'installer des thermo-flash, de lavoirs, dans les endroits stratégiques de l'entreprise. Le réaménagement temporaire des horaires de travail, la conservation du personnel minima pour les structures forte concentration humaine, la transmission électronique des courriers, la restriction des visites prévues et les réunions indispensables de plus de 10 personnes ainsi que la systématisation du travail de sensibilisation etc."

Selon le Dg du port, c'est le lieu d'insister une fois de plus sur l'impérieuse nécessité du respect des mesures de précaution préconisées par le gouvernement travers les autorités sanitaires. Ce respect, dit-il, ne doit pas se limiter seulement au lieu de travail mais il doit être effectif partout.

Nous vous recommandons