Covid-19 : Vers de nouvelles restrictions dans les marchés

Par , publié le .

Actualité

Les commerçants vont encore vivre des restrictions dans leurs activités. C’est du moins ce qui ressort du conseil des ministres de ce mercredi.

Selon le communiqué, Macky Sall a demandé une mobilisation nationale pour sensibiliser la population, entre autres, sur l’impératif de « réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés ».

Directeur exécutif de Unacois Yessal, Alla Dieng dit avoir appris l’information en même temps que les Sénégalais. « Je lisais le communiqué quand vous m’avez appelé », fait remarquer Dieng, joint par Seneweb.

Sur la décision à  proprement parler, il reconnaît la nécessité d’agir au vu des effets de la deuxième vague qui, d’après lui, a surpris tout le monde. « La première vague avait affecté toute l’économie, les dég'ts étaient inestimables. Avec la deuxième vague, c’est l’estocade. Je vous rappelle que l’informel, c’est le survis, les gens travaillent pour la dépense du jour ou du lendemain. Donc, on y adhère à  contrecÅ“ur, car on aurait aimé trouver une autre solution », déclare-t-il.

Le communiqué étant muet sur les heures d’ouverture et de fermeture, Alla Dieng espère que ce sera de 6h du matin à  20h, avec un réaménagement du couvre-feu. « On aimerait que le couvre-feu aille jusqu’à  23h pour permettre aux gens de rentrer. Sinon, l’économie va flancher, car l’informel concentre 3,8 millions à  4 millions de travailleurs, selon l’Ansd. C’est différent de la Fonction publique qui fait 150 000 agents», argumente-t-il.

Ainsi, il demande à  l’Etat de mettre en place des structures pour accompagner l’économie informelle par du coaching, du management, de la recherche de financement…

Alla Dieng espère que ces mesures permettront au moins de réduire le nombre de malades sous traitement et qui dépasse actuellement 2000 personnes. Mais il fonde surtout son espoir sur le vaccin.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut