Covifor

Depuis quelques mois, les laboratoires Gilead tentent de convaincre certains pays utiliser un médicament qui serait efficace contre la Covid-19. D'ailleurs, certains les accusent d'être derrière les attaques contre Pr. Raoult dont l'étude publiée par "Lancet''.

Ils sont tout de même arrivés convaincre des pays comme l'Inde autoriser la commercialisation d'une version générique du médicament. Cependant, malgré cela, le nombre de malades augmente dans le pays, qui a atteint cette semaine la barre des 5 millions de malades.

En Afrique, les Etats ne semblent pas encore prêts l'adopter. En effet, l'Agence nationale d'administration et de contrôle des aliments et des médicaments (Nafdac) du Nigeria a averti le grand public. Dans une déclaration signée par le directeur général de l'agence, le professeur Mojisola Adeyeye, mise la disposition de l'agence de presse du Nigeria (NAN), il est dit que ''l'étiquette sur le vaccin indique qu'il n'était «pas destiné être distribué aux Etats-Unis, au Canada ou dans l'UE», créant ainsi des soupçons quant son efficacité, et pourrait également avoir un effet négatif sur le système corporel'', alerte-t-elle.

Nous vous recommandons

Actualité

Médias africains : Birane Ndour de GFM primé !

Senenews

Actualité

Un journaliste se fait escroquer 8 millions

Seneweb