Daouda Thiaw casse la phalange d'un gendarme

Daouda Thiaw casse la phalange d'un gendarme

Senegal7 Le 2020-05-29  Source

Daouda Thiaw ne violera plus le couvre-feu. Il en a vécu les frais. Téméraire, il a eu le culot de casser la phalange du gendarme qui l'a interpellé.

Il a refusé de se faire embarquer par les pandores en leur opposant une farouche résistance.

C'est sur ces entrefaites qu'il a cassé la phalange d'un des gendarmes.

Daouda Thiaw a été hier la barre des flagrants délits de Dakar pour «violation de couvre-feu, violence agent et rébellion». A l'entame de ses propos, il a reconnu les accusations qui pèsent sur lui.

Il a regretté son acte et demandé pardon au Tribunal. Le parquetier n'a pas manqué de lui remonter les bretelles parce que, dit-il, Daouda Thiaw était bel et bien sous l'emprise de l'alcool au moment de son arrestation.

Finalement, il est condamné 6 mois dont 15 jours ferme.

Pape Alassane Mboup-Senegal7

Nous vous recommandons