DEBAT AUTOUR DU CONTRAT AKILEE-SENELEC : En quête de la vérité

Souleymane Souaré a eu la surprise de sa vie, ce vendredi 22 mai, en voyant le débat spécial "Akilee-Senelec", qui devait être animé par Khalifa Diakhaté sur iTv, annulé au moment de s'y rendre. La faute l'absence d'un co-débatteur acceptant de croiser le fer avec lui. Il a eu droit un faux bond de dernière minute, alors qu'il devait se rendre dans les locaux de la télévision au Point E.

Si Mademba Sock, ancien Secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de l'électricité (Sutelec) a prétexté des engagements, Habib Aidara, actuel Secrétaire général du Sutelec, a argué des rapports fraternels avec Souleymane Souaré, Secrétaire général de Satel, qui ne lui permettent pas de débattre avec ce dernier.

Déj, mercredi, un autre secrétaire général de syndicat, Matar Sarr de Satel, n'a pas pu se rendre l'émission "L'essentiel'' sur la Sen Tv, convoqué qu'il a été par le directeur général Papa Mademba Bitèye.

A noter pourtant que Mademba Sock et Habib Aïdara se sont, ces derniers temps, fait remarquer par des sorties tous azimuts sur les plateaux télé. Préfèrent-ils éviter les débats contradictoires avec des syndicalistes comme eux ? En tout cas, mercredi dernier, Habib Aidara a été invité sur le plateau de Sen Tv l'émission "Face Pape Alé" où il a pu exprimer tranquillement sa position. Un co-débatteur syndicaliste aurait pourtant permis d'assister un débat des plus instructifs et riches.

Pour rappel, Souleymane Souaré, qui a brillé par son absence durant toute la polémique par voie de presse, était retenu en France pour des raisons liées la suspension des vols internationaux. Il n'a pu fouler le sol sénégalais que la semaine dernière.

Le contrat Senelec-Akilee. Un débat en tout cas bien technique et juridique qui nécessite de la contradiction, surtout entre syndicalistes de la boite censés défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs et de la société.

A noter que, dans cette polémique liée au contrat Akilee, deux groupes de syndicats se font face : le Sutelec et le Sudeten d'un côté, qui ont exprimé des réserves ; de l'autre, le Syntes et le Satel, qui sont en phase avec le contrat Akilee. Un débat entre syndicats aurait peut-être le mérite d'éclairer un peu plus la lanterne des Sénégalais.

Nous vous recommandons

Actualité

(Vidéo) Nécrologie: La communauté islamique en deuil

Senegal7