Décès d’Abdou Faye : L’ASRED dénonce le mutisme de l’ONLP

Par , publié le .

Actualité

L’Association pour la réinsertion sociale des détenus (ASRED) est en colère contre l’Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLP) dont la présidente est Marceline Ndiaye. Ce, suite au décès d’Abdou Faye. Ce dernier a été retrouvé mort pendu dans les locaux du Commissariat central de Dakar, mercredi dernier. Alors qu’il était en garde-à -vue après son arrestation à  Missirah à  Tambacounda en compagnie de Baye Modou Fall alias Boy Djiné (évadé de la prison de Camp pénal de Liberté 6), Dame Sy et Cheikh Ndiaye. 
«Nous demandons l’ouverture d’une enquête judiciaire le plus rapidement possible pour situer les responsabilités des uns des autres dans cette affaire. Nous dénonçons également le mutisme de l’Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLP) qui est sous la tutelle du ministère de la Justice. L’Etat doit faire face à  ses responsabilités sur la situation des prisons alarmantes o๠des générations sont sacrifiées », a déclaré Ibrahima Sall, patron de l’ASRED. 
Par ailleurs, les membres de cette structure de défense des détenus ont présenté leurs « sincères condoléances » à  la famille d’Abdou Faye ainsi qu’à  tous les détenus des 37 prisons du pays. « Des sénégalais continuent à  mourir dans nos commissariats comme des mouches toujours dans des circonstances douteuses, sans suite », ont-ils alerté.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut