Des jeunes de l’UNCS engagent des campagnes de sensibilisation

Par , publié le .

Actualité

Constatant sinistrement qu’à  l’occasion des grèves des élèves, des étudiants et autres remous dans le paysage politique au Sénégal, les bus de Dakar Dem Dikk tout comme d’autres édifices publics pris pour cibles, sont cassés ou brà»lés au détriment du contribuable sénégalais, le Mouvement national des jeunes de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal (Uncs) dit non aux casses de nos biens publics, autant sur le plan du transport (les élèves, étudiants, travailleurs et automobiles beaucoup impactés), que sur le secteur de la grande distribution qui a un impact sur la vie des familles. Car, derrière chaque travailleur c’est toute une famille qui est prise en charge.

Pour ce faire, ledit mouvement à  travers une déclaration a procédé hier mercredi au lancement officiel des campagnes de sensibilisation auprès des populations pour la préservation de l’outil de travail et le bien commun à  travers les volontaires de la consommation afin de réarmer moralement ces jeunes mais aussi auprès des autorités pour le respect des libertés et des droits des citoyens à  manifester.

Fort de ce qui précède, «nous lançons un appel aux jeunes à  la retenue et à  toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer dans la lutte, par la même occasion annonçons une campagne de communication dénommée «NE TOUCHE PAS A NOTRE BIEN», afin d’assurer la sécurité dans les quartiers. Le mouvement national des jeunes entend lutter contre toutes délinquances juvéniles (drogue, l’alcool, tabagisme, à  la pollution sonore) et tout ce qui menace les intérêts des consommateurs», lit-on dans le document. Par cet acte les sensibilisateurs interpellent les uns et les autres sur la nécessité de préserver les biens publics.

En prévision des élections territoriales, le mouvement national des jeunes lance un appel à  l’ensemble des partenaires nationaux et internationaux à  nous soutenir pour un climat social sans heurts et sans violence. Le mouvement des jeunes va s’y atteler pour la réussite de cette campagne de sensibilisation.

Jean PIERRE MALOU

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut