Des nouvelles mesures en faveur des Indépendants

Par , publié le .

Actualité

Ils sont 3 millions d’indépendants en France et le gouvernement pense à  eux puisque dès le 1er janvier 2022 ils bénéficieront d’une vingtaine de nouvelles mesures plutôt positives.

Mieux protéger, aider, valoriser le travail des Indépendants, voilà  ce que vient de proposer le gouvernement. Ainsi, dès le 1er janvier 2022, ces derniers verront naître un nouveau plan d’aide allant de la transmission d’entreprise (avec des abattements fiscaux), aux crédits d’impôts pour la formation, à  la protection de leur patrimoine personnel et aux allocations chômage désormais plus accessibles.

Pour le porte-parole de l’Observatoire du Travail Indépendant, Guillaume Cairou, ces nouvelles mesures sont intéressantes : «Je pense que c’est une excellente initiative qui ne pourra que concourir à  développer l’esprit de notre pays, les reconversions professionnelles de notre pays«.

Emmanuel Macron a ajouté dans un communiqué de presse vouloir Å“uvrer afin d’aider les Indépendants : «Si les dispositions déjà  prises vont dans le bon sens, nous devons aller encore plus loin. Pour mieux protéger les indépendants face aux accidents de la vie, renforcer leur accompagnement »“ de la création d’entreprise jusqu’à  sa transmission »“ pour simplifier leurs démarches du quotidien«, a-t-il expliqué.

Cette réforme -travaillée par Alain Griset- (ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises (PME)) devra être répartie dans trois textes législatifs : Le projet de loi Finances 2022 (PLF) ; le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) et le projet de loi dédié aux indépendants. Le ministre insiste : «L’objectif a été d’identifier à  chaque étape tous les obstacles à  surmonter pour les travailleurs indépendants«.

Sur Twitter, il a promis : «Création, protection sociale, transmission, formation. Ce #PlanIndépendants appartient à  nos entrepreneurs ! Merci aux 40 chefs d’entreprise du Val-d’Oise pour ces échanges sans filtre. Je me réjouis que les jeunes se lancent dans l’entrepreneuriat. C’est le signe d’une jeunesse qui croit en l’avenir et en ses capacités. àŠtre indépendant, c’est avoir un métier dans lequel on s’épanouit».

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)