« Des territoires urbains compétitifs et durables » : Dakar accueille un colloque international

Par , publié le .

Actualité

« Pour des territoires urbains compétitifs et durables ». Tel est le thème des premières « Journées de l’aménagement du territoire » (JAT) qui sont ouvertes ce mercredi 25 janvier 2023, à  Dakar. Organisée par la Direction de l’aménagement du territoire (DAT) et l’Université Assane Seck de Ziguinchor, sous l’égide du Ministère des Collectivités Territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires, cette rencontre de trois jours (du 25 au 27 janvier) se tient à  l’institut Confucius de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle donne l’opportunité de partager des expériences réussies en matière d’aménagement du territoire ; d’apprécier l’efficacité et la résilience de nos modèles de gouvernance des villes ; de déterminer les incidences des projets innovants dans la construction de nouvelles villes compétitives et durables ; d’évaluer les initiatives prises en vue d’améliorer le cadre de vie urbain et périurbain ; d’analyser le rôle de l’aménagement du territoire face aux changements climatiques ; et de déterminer les enjeux et le rôle de l’intercommunalité pour une politique d’aménagement et de développement durable et une cohérence territoriale réussie au Sénégal.


Plusieurs activités, notamment des conférences, des ateliers et des panels de haut niveau sur le thème, sont inscrites au menu de ces journées. A la suite de ces ateliers et sessions plénières qui se tiendront en format bimodal (présentiel et en ligne), avec plus de 320 participants venus du Togo, du Bénin, de la République démocratique du Congo (RDC), de la France, entre autres, il est également prévue une visite de site dans le pôle urbain de Diamniadio (Dakar).

« Le thème donne la nécessité de s’appesantir sur son opportunité et sa pertinence »

Venu présider la cérémonie d’ouverture des travaux de ce grand colloque international, Ngary Faye, Conseiller technique n°1 du ministre Mamadou Talla, est revenu sur l’importance de ces journées. « La rencontre qui nous réunit ce matin est importante. En effet, elle donne l’occasion à  des experts, à  des autorités administratives, à  des exécutifs territoriaux et à  des représentants communautaires d’échanger sur les politiques d’aménagement du territoire pour générer des villes durables et résilientes face aux nombreux défis qui les interpellent », a soutenu le représentant du ministre Mamadou Talla.

Pour M. Ngary Faye, le thème de ces journées induit la problématique de l’aménagement du territoire dans la gestion de nos villes. D’o๠la nécessité de s’appesantir sur son opportunité et sa pertinence.

A ce titre, le conseiller technique du ministre ne doute point que les échanges et les recommandations qui sortiront vont contribuer, à  coup sà»r,  à  approfondir et à  améliorer la stratégie de mise en Å“uvre de la politique nationale d’aménagement du territoire du Sénégal, notamment dans les territoires urbains.

« Contribuer à  identifier des stratégies et des solutions appropriées pour des villes africaines spécifiques, compétitives et durables »

Ces premières journées de l’aménagement du territoire, selon Abdourahmane Mbad Sène, directeur de l’aménagement du territoire, vont développer plusieurs axes couvrant les différentes dimensions de l’aménagement durable des villes au Sénégal et en Afrique. Il s’agit de la gouvernance, l’innovation et la compétitivité, l’amélioration de la qualité de vie, la croissance urbaine et la ville verte et durable.

« L’enjeu est important car l’urbanisation a été la clé du développement économique et social de toutes les régions du monde. Les villes africaines dynamiques et leurs jeunes populations ont le potentiel de prospérer. Ces journées devront contribuer à  identifier des stratégies et des solutions appropriées pour des villes africaines spécifiques, compétitives et durables », a expliqué le directeur de l’aménagement du territoire.

La rencontre a noté la présence du président du comité scientifique du colloque, Oumar Sy, du directeur de la Fondation Heinrich-Bà¶ll Stiftung, Fabian Jonas Heppe, des élus locaux, entre autres.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)