Dialogue politique: L'impasse

Va-t-on vers une impasse dans le dialogue politique initié par le chef de l'Etat et confié au Général NIANG ? Ces inquiétudes semblent tout fait légitimes, quand on sait que la commission cellulaire du dialogue politique ne parvient pas accorder les violons sur les points discuter en priorité et que le Général NIANG a été obligé d'accorder une semaine aux uns et autres, pour décider.

L'opposition refuse d'aller en mode «Fast track», contrairement la mouvance présidentielle et au pôle des Non-alignés qui souhaitent aborder en premier lieu la question de l'élection locale venir, plus précisément celle du 1er décembre prochain.

L'argument de l'urgence brandi par les deux autres camps n'a pas convaincu les plénipotentiaires de l'opposition regroupés autour du Front démocratique et sociale de résistance nationale (FNR). Une position de l'opposition qui parait paradoxale leur revendication, si l'on sait qu'elle est catégorique sur la nécessité de respecter le calendrier républicain et de tenir l'élection locale date échue.

Nous vous recommandons

Actualité

URGENT : Nouvelle déclaration de Sokhna Aida Diallo

Senegal7

Actualité

Macky grisé par le pouvoir....

Dakarmatin