DIRECTEUR GENERAL DE L'IPRES : Amadou Lamine Dieng en pôle-position...

Amadou Lamine Dieng, Directeur général de l'Ipres ? Ce n'est qu'une question de temps pour que la nouvelle soit portée la connaissance du grand public. A l'issue des tests de présélection conduits dans la plus grande discrétion par un cabinet, en vue de trouver le meilleur profil pour un nouveau Dg, c'est lui, dit-on, qui est pressenti. Il arrive largement devant ses deux concurrents.

Plus que quelques jours avant de mettre un nom et un visage sur le nouveau Directeur général de l'Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres). Et il semble qu'Amadou Lamine Dieng, sur qui le choix du président de la République Macky Sall s'était porté, avant de susciter une levée de bouclier pour cause de vice de forme ou de procédure, est parti pour présider aux destinées de la boîte, restée plusieurs mois maintenant, sans un véritable patron.

Sur les trois candidats présélectionnés en effet par le cabinet qui avait en charge la conduite les opérations, c'est lui qui arriverait actuellement en tête et très largement d'ailleurs. Ce qui veut dire que dans les prochains jours, il pourrait être présenté au Conseil d'administration. Lequel, après son audition, au niveau du bureau du Conseil d'administration, a le dernier mot.

L'Etat, dit-on, donne juste son approbation. Et dans le cas de figure qui est en train de se dessiner, l'Etat n'ira pas l'encontre de ses propres intérêts, puisque c'est son candidat qui est pressenti pour diriger la boîte.

Avec en tout cas l'avancée du dossier actuellement, ce sont les jours de l'intérimaire la tête de la boîte qui sont comptés. Certains disent même qu'il se pourrait qu'avant fin avril, le dossier soit bouclé et Amadou Lamine Dieng présenté au Conseil d'administration comme celui qui a été choisi au bout de ce long processus.

On ne sait pas trop ce qui a pesé sur la balance, mais Amadou Lamine Dieng, dit-on, est très balèze côté diplômes et connaissances sur la protection sociale. Ce choix du bureau du Conseil d'administration rejoint donc parfaitement la volonté première des autorités étatiques de le nommer au poste de Directeur général de l'Ipres.

LES ECHOS

Nous vous recommandons

Actualité

Le "déconfinement" fait son entrée au dictionnaire

Seneweb

Actualité

Stock de sang : Le Sénégal au bord de la rupture

Seneweb