Donald Trump fait son grand retour chez les ultraconservateurs

Par , publié le .

Actualité

Le silence et le calme semblent régner à  Washington depuis le départ de Donald Trump, particulièrement depuis la suspension définitive de son compte Twitter. Mais cette période d’apaisement est peut-être terminée: ce dimanche 28 février, Trump s’est rendu au CPAC, la «Conservative Political Action Conference», le grand rendez-vous des conservateurs américains.

Une première apparition publique depuis son départ de la Maison-Blanche lors de laquelle il a prononcé un discours de quatre-vingt-dix minutes o๠il s’est montré plus motivé que jamais: « la fin nous gagnons toujours.»

S’il décide de se représenter en 2024, Trump pourra-t-il s’appuyer sur le Parti républicain? Privé de comptes sur les grands réseaux sociaux, par quel moyen peut-il désormais communiquer avec son électorat? Les autres candidats républicains présomptifs pour 2024 le laisseront-ils revenir dans la course?

Slate.fr s’est associé à  la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à  l’Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l’actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l’IFRI, et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut