Douane et commerçants informels : Le dégel

Les commerçants du secteur informel et industriel ont décidé de suspendre leur mot d'ordre de grève. C'est ce qui est ressorti de la rencontre que ces acteurs ont tenue ce lundi avec la direction des douanes. Une commission paritaire sera mise en place pour réfléchir, pendant deux mois, sur l'application des mesures concernant les valeurs de correction. "Au sortir des négociations, la direction générale des douanes a pris une close transitoire dans le sens de surseoir l'exécution de la note de service, qui va être réétudiée par une commission mixte. De ce fait, nous avons décidé de déclarer partir de ce mardi, la suspension de notre mot d'ordre", confie le porte-parole des commerçants Abdourahmane Sylla, intervenu sur Sud Fm.

Une décision bien appréciée par la direction des douanes. "Cette commission regroupera l'administration des douanes, des opérateurs économiques. des commerçants et des commissionnaires agréés en douane. Cette commission va réfléchir par rapport certaines valeurs pour trouver un équilibre. La douane travaille de manière intelligente et en réalité, les recettes c'est pas le secteur informel. Depuis quelques jours il y a un mouvement d'humeur de certains acteurs du secteur informel, mais malgré ça on parvient chaque jour, avoir en moyenne 2 voire 2,5 milliards", soutient le directeur des opérations douanières Abate Ndiaye.

Nous vous recommandons