Doubs : détentrice d’un pass sanitaire, on lui refuse malgré tout l’accès à  la piscine

Par , publié le .

Actualité

Samedi à  Besançon, dans le Doubs, une femme de 29 ans s’est présentée à  la piscine Lafayette en vue d’y faire une ou plusieurs têtes. Son pass sanitaire n’a toutefois pas été reconnu, et l’accès à  l’établissement lui a donc été défendu.

Cette histoire est celle d’une femme de 29 ans originaire de Besançon, dans le Doubs, mais il est possible que d’autres personnes aient connu le même type de mésaventure. En temps normal, et cela depuis plusieurs années, cette personne travaille en Belgique. Il n’est par conséquemment pas illogique que ce soit là -bas qu’elle se soit fait vacciner contre la Covid-19. Cette jeune femme est ensuite venue passer ses vacances dans sa commune d’origine.

Samedi matin, rapportent nos confrères de L’Est Républicain, la jeune femme entendait passer un petit moment à  la piscine Lafayette, et il va sans dire que le projet était de se retrouver dans l’eau, et non refoulée à  l’entrée. C’est toutefois la seconde situation qui s’est produite. La Bisontine s’était présentée avec son pass sanitaire, à  la fois en version numérique et au format papier. Pas de risque donc, a priori, d’une déconvenue.

La jeune femme a tendu son pass sanitaire, mais celui-ci n’a pas été reconnu par la machine. La Bisontine en ignore encore la raison. Soit l’agent l’ayant contrôlée n’a pas été en mesure de flasher le QR code du pass, soit ce dernier n’a pas été reconnu par l’appareil. Toujours est-il que la jeune femme n’a pas pu aller plus loin. «Si mon pass sanitaire n’est reconnu nulle part, mes vacances à  Besançon vont être sympas.», a-t-elle déclaré, ajoutant : «Je ne vais peut-être pas pouvoir aller au restaurant ou au musée de tout mon séjour.»

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)