Du nouveau dans l'affaire du meurtre du fils d'Alioune Badara Cissé

Du nouveau dans l'enquête sur la mort d'Abdoulaye Néné Cissé, le fils du médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, poignardé mort, aux Etats-Unis. Après l'appel témoignage lancé par la police de Minneapolis, dans l'Etat de Minnesota, un témoin du nom de Lars Watkins, infirmier en soins intensifs, a été entendu. Ce dernier confie qu'il croyait qu'il était sous le coup d'une overdose, avant de se rendre compte que le jeune (27 ans) avait plutôt été victime d'une agression.

« Quand je me suis approché de lui, il était ensanglanté et respirait difficilement. Son pouls était très lent. C'est cet instant que la police est arrivée. Je l'ai assisté du mieux que j'ai pu », confie l'infirmier, soulignant que la victime portait un tee-shirt, un short et des tongs.

Selon les médias américains, la sécurité a été renforcée dans le quartier où le jeune homme né en 1992 a été mortellement agressé, au moment où les enquêteurs tentent de retrouver l'auteur du crime. « Notre laboratoire du crime est en train de travailler sur le dossier ainsi que d'autres officiers. Notre police est en train de faire une ronde de sûreté et du porte--porte pour informer les gens de la situation. Ils sont aussi en train de collecter des informations sur le crime », a indiqué John Elder du Département de la police de Minneapolis.

Nous vous recommandons