Education/Introduction des langues nationales : "L'école ne peut pas être Sénégalaise, si nos langues nationales sont absentes" (Mary T. Niane, conférencier)

Education/Introduction des langues nationales : "L'école ne peut pas être Sénégalaise, si nos langues nationales sont absentes" (Mary T. Niane, conférencier)

Dakaractu Le 2020-01-22  Source
Après des décennies d'expérimentation de l'introduction des langues nationales dans le système éducatif, on peine généraliser ces programmes sur l'ensemble du système. Les acteurs parlent de difficultés trouver un modèle approprié. Pourtant, tous s'accordent sur les résultats très prometteurs de la qualité des enseignements dans les classes bilingues.
Dans le cadre de la conférence qu'il animait pour le compte de l'inspection d'académie de Rufisque, ce 21 janvier 2020 au CRFPE de Rufisque, le Pr. Mary Teuw Niane, ancien Ministre de l'enseignement supérieur, a donné son point de vue dans le débat portant sur l'introduction des langues nationales dans notre système d'éducation.
Selon lui, le défi est de "faire en sorte que l'école soit une école Sénégalaise." De ce fait, dira le Pr. Niane, "l'école ne peut pas être Sénégalaise, si nos langues nationales sont absentes" Ainsi, le Pr. Niane pense que pour y arriver, les premières années de l'élémentaire sont importantes.
Selon lui, "les élèves perdent beaucoup de temps durant les premières années, en affrontant toutes sortes de difficultés pour apprendre une langue et travers cette langue apprendre d'autres sciences." L'idéal serait donc pour le Pr. Niane de démarrer les deux premières années (CI/CP) dans nos langues et de s'ouvrir progressivement vers l'apprentissage d'autres langues...

Nous vous recommandons

Actualité

QUI A OSE PARLER DE 3eme MANDAT ?

Dakaractu