Emmanuel Macron Nouakchott : « L'engagement de la France au Sahel n'a pas vocation durer perpétuité »

Emmanuel Macron Nouakchott : « L'engagement de la France au Sahel n'a pas vocation durer perpétuité »

Dakaractu Il y'a 5 jours  Source

A l'occasion de la Conférence de presse conjointe avec le président Ould Ghazouani et le Premier ministre espagnol sanctionnant la fin du Sommet du G5 Sahel accueilli ce mardi 30 juin par Nouakchott, le chef de l'Etat français s'est exprimé sur la présence de l'armée française dans les pays sahéliens.


Emmanuel Macron s'est d'abord «gardé de donner une borne temporelle» cette présence. «Parce que nous raisonnons pas comme cela même si», nuance-t-il, «l'engagement de la France n'a pas vocation durer perpétuité». «Néanmoins, je ne voudrais pas faire de comparaison», balaie-t-il toute comparaison avec l'engagement des Etats-Unis en Afghanistan.


Selon le chef de l'exécutif français, l'intervention française au Sahel s'inscrit dans un cadre très strict. «C'est la demande des Etats attaqués par les forces djihadistes et dont la souveraineté était menacée», recadre-t-il.


«La France n'est intervenue dans l'Opération Serval sous la présidence de François Hollande qu' la demande du Mali, de la Cedeao puis de l'ensemble des Etats du Sahel ainsi structurés. Nous sommes l pour lutter contre le terrorisme aux côtés d'Etats souverains et leurs armées», ajoute Emmanuel Macron.


C'est fort de rôle, poursuit-il que l'opération Barkhane ne se comprend qu'au coeur d'un dispositif consistant renforcer les armées du G5 Sahel et dans un système de relai où chaque fois que les terroristes sont battus, l'Etat et ses services prennent la place.


Le président de rappeler les objectifs du Sommet de Pau qui étaient concentrés sur la lutte contre le terrorisme, la mise en capacité des armées africaines, le retour de l'Etat et le développement.


Quatre piliers qui aux yeux d'Emmanuel Macron sont «indissociables» et qui fondent l'engagement de la France.


Ce qui lui fait que dire que «La France sera l aussi longtemps qu'elle est souhaitée et demandée par les Etats du Sahel eux-mêmes et qu'ils considéreront que leur souveraineté et la sécurité de leurs peuples est menacée. Et nous serons l aussi longtemps que nous considèrerons que les efforts sont faits par chacune des armées du G5 Sahel et donc notre est utile».

Nous vous recommandons