Enqu

Les chiffres font froid dans le dos. 250 t

C'est ce qui ressort de l'enquête ordonnée par le ministère de la justiceaprès la gréve de la faim lancée par les détenues de cette prison qui se plaignent de leurs conditions de vie mais aussi des sévices et brimades. "Nous avons quelques éléments de cette enquête qui nous montrent qu'il a eu beaucoup de choses qui ne sont pas acceptables dans une prison", a indiqué le Garde des Sceaux Me Sidki Kaba, hier, en marge d'une visite dans les services révélant de son département.

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons