Escroquerie foncière: Un frère de Marième Faye Sall dans de sales draps, Makhary Faye, recherché par la Gendarmerie de Foire

Escroquerie foncière: Un frère de Marième Faye Sall dans de sales draps, Makhary Faye, recherché par la Gendarmerie de Foire

Leral Il y'a 1 semaine  Source

Le Sénégal semble être un beau pays où l'arnaque devient le jeu favori de proches de personnalités publiques ou de pouvoir. L'histoire d'un « Sénégal de tous et pour tous », un slogan phare, reste un concept de controverse. Retenez bien votre soufflé Une histoire d'arnaque foncière expose encore, un frère de la Première Dame, Marième Faye Sall. Le nommé Makhary Faye est recherché par Brigade de la Gendarmerie de la Foire le CB . Il a vendu à 200 millions de FCfa, un terrain qui n'est pas le sien, à un vieux transporteur du secteur de nettoiement, Ndongo Fall.

La vie est souvent rose pour certains. Les facilités de cette vie mondaine acquises à travers la proximité de parents et amis proches peuvent pousser à s'engager dans les travers et marcher en dehors des règles et normes sociétales. L'approche d'un des frères de la Première Dame, Marième Faye Sall, Makhary Faye semble être dans cette catégorie.



L'homme est recherché par la Brigade de la Gendarmerie de la Foire pour avoir vendu un terrain d'un périmètre important à côté de l'Aéroport Blaise Diagne (AIBD) au vieux Ndongo Fall, opérant dans le transport d'ordures et gros porteur. Le montant de la transaction financière du terrain vendu est de 200 millions de FCfa. Ce qui est rocambolesque et effarant dans cette histoire, le terrain vendu en question, n'appartient pas à sieur Makhary Fall qui lui avait promis la régulation.



Peut-être, d'après la source de Leral, Makhary Faye, trouvant sa place dans le lot des « intouchables » du pays, a pris le malin plaisir d'arnaquer volontairement, ce vieux. Etant sous la haute protection d'un couple présidentiel, occupant la centralité des affaires, de la gestion et de la destinée des administrés du pays, il n'y a plus de raisons d'avoir des limites.





Sous nos tropiques, il fréquent de constater que le petit voleur de poulets traqué risque la sévérité d'une sentence. Mais, l'arnaqueur niché dans une famille royale, pourrait continuer à savourer la belle vie et ne rien craindre comme conséquences de ses actes.



Et pourtant dans la zone, dont l'arnaque foncière s'est produite, il a été donné de voir un communiqué d'alerte des autorités aéroportuaires sur la récurrence des faits et gestes des arnaqueurs des temps modernes. Mais, que faire des interdits ou à quoi servent les interdits ? Une question que la source de Leral, ne cesse de poser. Dans cette affaire d'arnaque préméditée, Makhary Faye a usé de subterfuges assez subtils pour ferrer sa proie.



Et conscient de son appartenance ou proximité avec le couple présidentiel, il a grugé un honnête citoyen sénégalais, travaillant à la sueur de son front afin de sécuriser ses arrières. Makhary Faye, après avoir encaisser l'argent de la transaction foncière, c'est-à-dire, les 200 millions de FCfa, avait promis de tout faire pour faciliter au vieux Ndongo Fall l'obtention de ses papiers de bail en bonne et due forme. Mais, malheur au vieux Fall, qui n'a vu que du feu.



Aux dernières nouvelles, Leral a appris que des tractations sont en train d'être menées pour étouffer et diligenter en douce, l'affaire au niveau de la Gendarmerie où Makhary Faye est attendu « invisible » et « imprévisible ». Certainement, certains Sénégalais regretteraient de n'avoir pas eu un parent à la tête de la gestion des affaires publiques'



Leral promet d'y revenir avec des informations plus détaillées. Affaire est à suivré



Leral

Nous vous recommandons