Etats-Unis : le passé trouble de l’homme greffé d’un cÅ“ur de porc refait surface

Par , publié le .

Actualité

Le quinquagénaire qui a bénéficié de cette prouesse chirurgicale inédite a connu des démêlés avec la justice par le passé. Il a en effet poignardé un autre homme à  7 reprises à  la fin des années 1980.

Le début de l’année 2022 a été marqué par une véritable prouesse en matière de médecine. David Bennett, un homme de 57 ans faisait la une de la presse internationale après être devenu le premier homme au monde à  être greffé avec un cÅ“ur de porc. Si tout le monde saluait cette avancée spectaculaire et la nouvelle vie de ce patient, ce dernier fait aujourd’hui les gros titres pour son passé très trouble. Ce dernier s’est en effet rendu coupable d’avoir poignardé un homme à  7 reprises en 1988, le laissant handicapé à  vie.

Le profil de David Bennett a resurgi suite à  une enquête du Washington Post. Les faits remontent à  une soirée de 1988. David Bennett se serait rendu coupable d’un coup de folie en assénant 7 coups de couteau dans le dos à  Edward Shumaker au simple motif que sa femme était assise sur les genoux de cet homme.

Sur la BBC, la famille de la victime déplore le fait qu’on ait sauvé la vie de David Bennett alors que depuis cette journée de 1988, leur proche vit en fauteuil roulant à  cause des blessures irréversibles causées à  sa moelle épinière.

Alors qu’ils ont été pointés du doigt, les médecins du centre médical de l’université du Maryland à  l’origine de l’opération ont tenu à  clarifier leur rôle dans un communiqué. Pour eux, la question du passé d’un patient ne se pose pas. Ils ont tenu à  rappeler « l’obligation morale pour l’hôpital de fournir des soins vitaux égaux à  tous les patients.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)