Ethiopian Airlines annonce la construction d'un nouvel aéroport à Addis-Abeba
La bataille du ciel est engagée en Afrique de l'Est, face à la concurrence de Kenya Airways, Ethiopian Airlines, élue en 2019 meilleure compagnie aérienne africaine, veut renforcer ses structures aéroportuaires. Ainsi le PDG de la compagnie vient d'annoncer la construction cette année d'un nouvel aéroport à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, Addis-Abeba.

En pleine expansion, Ethiopian Airlines veut construire son méga-aéroport. La compagnie va débuter cette année les travaux d'une nouvelle plate-forme près de la ville de Bishoftu, à une cinquantaine de kilomètres d'Addis-Abeba, la capitale.

D'une superficie de 35 kilomètres carrés, soit à peu près celle de l'aéroport français de Roissy Charles-de-Gaulle, le nouveau hub pourra à terme accueillir cent millions de passagers par an, contre 22 pour l'actuel aéroport de Bole.

Un projet à cinq milliards de dollars

Bien qu'un nouveau terminal vient juste d'ouvrir à Bole, Ethiopian Airlines estime que cet aéroport sera saturé d'ici quatre à cinq ans. D'où la nécessité d'anticiper l'avenir. Car la compagnie se développe plus rapidement que prévu. En avance sur ses objectifs, elle dessert déjà 127 destinations dans 81 pays et possède 120 appareils.

Ethiopian Airlines est devenu en 2019 le cinquième transporteur aérien en termes de pays desservis, selon l'agence de presse Ecofin. Reste que si la compagnie réalise en 2018/19 un bénéfice de 180 millions de dollars, elle n'a pas indiqué comment elle comptait financer la construction de son nouvel aéroport : un projet d'un coût global de cinq milliards de dollars.

Nous vous recommandons

Actualité

Nigeria: un cas de coronavirus recensé

Slateafrique

Actualité

Syrie: Ankara riposte après la mort de soldats turcs

Seneweb