Faux-monnayage : 4 à 8 ans de travaux forcés requis contre deux Asp et deux commerçants

Alassane Sy et Ass Diaw, commerçants, Djiby Diaw et Moussa Ndiaye, tous deux agents de sécurité de proximité (Asp) à Tambacounda, ont comparu hier à l'audience de la Chambre correctionnelle du tribunal de Grande instance de Dakar. Ils répondaient des faits d'association de malfaiteurs, contrefaçon et mise en circulation illégale de signes monétaires. Le parquet a requis 8 ans de travaux forcés contre Alassane Sy et 4 ans de prison ferme contre ses trois co-accusés.

D'après le "Témoin", les faits remontent en 2014. Un jour les éléments du commissariat de Dieuppeul avaient reçu une information faisant état d'un trafic de faux billets de banque à Grand-Yoff et à Tambacounda.

Se faisant passer pour des clients, les limiers se sont rapprochés d'Ass Diaw pour une commande d'un montant de 2 millions de francs en faux billets. Ass Diaw appelle alors Alassane Sy pour passer la commande et rendez-vous est fixé à la station Shell de Grand-Yoff. Les enquêteurs qui les avaient en filature, ont finalement appréhendé les deux mis en cause en possession d'une enveloppe contenant 1 400 000 francs en faux billets et un sac contenant du matériel de fabrication de billets de banque.
Les deux agents de sécurité de proximité à Tambacounda, Moussa Ndiaye et Djiby Diaw, qui écoulaient de faux billets de banque sur le marché, ont été dénoncés par leur livreur.

Les prévenus qui avaient reconnu les faits à l'enquête préliminaire et devant le juge d'instruction, se sont rétractés à la barre. Ils seront édifiés sur leur sort le 28 mai prochain.

Nous vous recommandons

Actualité

L'Union européenne sermonne le Sénégal

Dakarmatin

Actualité

Dans l'imbroglio judiciaire: à quel juge se fier ?

Dakarmatin