FC Barcelone : l’attitude du camp Dembélé passe de moins en moins

Par , publié le .

Actualité

Si Joan Laporta affirme publiquement que les discussions concernant la prolongation d’Ousmane Dembélé sont en bonne voie, l’attitude du joueur et de ses conseillers serait de plus en plus mal acceptée en interne.

Cela faisait longtemps que Joan Laporta ne s’était pas présenté en conférence de presse pour annoncer une bonne nouvelle ! Le président du FC Barcelone vient en effet d’annoncer la prolongation de contrat d’une pépite du club en la personne de Pedri, qui vient de signer un bail jusqu’en 2026 assorti d’une clause libératoire de 1 milliard d’euros.

Pourtant, le président blaugrana a encore du pain sur la planche puisqu’il doit encore travailler sur deux dossiers chauds, celui d’Ansu Fati et d’Ousmane Dembélé. Si pour le premier cité, tout devrait bien se passer, l’international français commencerait de son côté à  agacer sérieusement en haut lieu.

Si Joan Laporta se montre publiquement rassurant concernant la prolongation de Dembélé, déclarant notamment que les discussions sont bien avancées, le Mundo Deportivo décrit un autre son de cloche.

Si dans un premier temps, le contrat de 3 années supplémentaires assorti d’une baisse de salaire (pour rentrer dans les clous de la nouvelle masse salariale imposée par la Liga) avait été accepté par Ousmane Dembélé et son agent Moussa Sissoko, la signature définitive tarderait à  intervenir. Pire encore, l’agent du joueur aurait sondé plusieurs autres clubs, notamment en Angleterre, qui pourraient offrir de meilleures conditions salariales au joueur.

Selon le Mundo Deportivo, Ousmane Dembélé aurait indiqué sa volonté de rester à  Joan Laporta, mais l’attitude de l’agent commence à  tendre sérieusement le président du Barça. Une rencontre aurait eu lieu récemment entre les deux parties sans que les choses avancent d’un iota. Le dirigeant catalan pourrait donc activer une autre piste.

Si les négociations avec Ousmane Dembélé venaient à  trop trainer en longueur, Joan Laporta pourrait mettre fin aux discussions et abandonner l’idée de prolonger le champion du Monde français. Le président blaugrana garderait donc le dossier de Raheem Sterling sous le coude pour remplacer Dembélé.

Reste à  savoir si le Barça a les moyens de s’offrir le joueur de Manchester City vu sa situation financière actuelle. On peut imaginer que Pep Guardiola agira comme un facilitateur dans les négociations entre le FC Barcelone et Manchester City.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)