FC Barcelone : plusieurs clubs réclament 150 millions pour des transferts impayés

Par , publié le .

Actualité

Manchester City, la Juventus ou encore Liverpool font partie des clubs à  qui le Barça devrait de l’argent.

Manchester City, la Juventus ou encore Liverpool font partie des clubs à  qui le Barça devrait de l’argent.

Voilà  qui devrait apporter de l’eau au moulin d’un Nasser Al-Khelaà¯fi qui n‘y est pas allé de main morte sur la gestion financière du Barça. Après l’activation des fameux «»Eleviers économiques»E», le FC Barcelone a pu se permettre quelques folies sur le marché estival avec un mercato particulièrement agressif, malgré une situation financière compliquée. Si le club a encore de grandes ambitions pour les marchés à  venir, les révélations faites aujourd’hui par la presse espagnole risquent de refroidir les potentiels vendeurs.

L’information a été révélée par les spécialistes de Catalunya Radio qui ont mis la main sur un rapport financier qui sera bientôt présenté lors du conseil d’administration du Barça. Si le club a récemment annoncé un bénéfice de 98 millions d’euros, il aurait encore près de 150 millions de dettes sur des transferts non payés à  plusieurs clubs européens.

En effet, dans ce rapport, on apprend notamment que le FC Barcelone doit encore près de 36 millions d’euros à  la Juventus pour le transfert de Pjanic. Aussi, l’Ajax Amsterdam réclame encore 42 millions d’euros aux culées pour les transferts de Frenkie De Jong et de Sergià±o Dest.

La dette la plus importante serait au déficit de Manchester City qui n’a perçu que 3 millions d’euros sur les 55 millions du transfert de Ferran Torres.

On le voit, le FC Barcelone a encore beaucoup de travail pour épurer ses comptes et au moins payer ce qu’il doit à  ses concurrents et se permettre un nouveau mercato de folie.

D’autant que le rapport épluché par Radio Catalunya indique également que le club est à  la limite de ce que lui permet le salary cap de la Liga avec 650 millions d’euros de masse salariale. Il va donc falloir travailler dur pour Joan Laporta dans les mois à  venir»E!

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)