Fermeture des mosquées: Les précisions du Khalife général des Tidianes

Le Khalife général des Tidjanes, qui présidait la réunion portant sur le programme de Réhabilitation de la Grande Mosquée de Tivaouane, s'est exprimé sur la fermeture des lieux de culte. Il a tenu faire quelques précisions.

«Lorsque nous, nous avions commencé confiner ce n'est pas cause de la mesure étatique. Quand l'Etat nous a demandé de fermer les lieux de culte, nous, de notre côté, nous avions déj programmé de le faire.

Nous avions déj préparé l'alimentation des enfants qui étudient dans les Daaras, leur logement et tout. Nous avions annulé la Ziara, le Gamou de Sokhna Oumou. En ce moment-l l'Etat n'avait rien dit.

Si l'Etat nous avait demandé de fermer alors que la Charia nous l'en interdisait, on ne fermerait pas les lieux de culte. Quand l'Etat instituait la mesure, nous avions déj fermé.

Moi-même les responsables de l'Etat m?ont appelé pour m?informer qu'ils ont décidé d'ouvrir les lieux de culte. Et qu'ils veulent que ceux qui vont la prière emmènent leur natte avec eux, portent un masque etc. Je leur ai dit que nous, ce n'est pas l'Etat qui nous a poussés fermer les lieux de culte.

L'Etat n'est pas l'autorité de la religion. C'est lui l'autorité du pays mais pas celle de la religion. Et surtout que c'est un Etat laïc. Ce n'est pas être contre l'Etat, mais ce sont nos réalités. Nous dirons toujours la vérité ici.»

Senegal7 avec IGFM

Nous vous recommandons

Actualité

Darou Mousty

Enqueteplus

Actualité

Célébration de l'Assomption: Les Eglises restent fermées

Senegal7