Fiasco à  la « marche contre l’injustice » : Daouda Togola (Noo Lank) indexe le préfet

Par , publié le .

Actualité

Des mouvements citoyens et politiques  sont descendus dans la rue hier après-midi pour manifester contre l’injustice. Cependant, un véritable fiasco a été noté car la plupart des organisations n’ont pas répondu présentes à  cet appel.

Au nom de « Noo Lank », Daouda Togola, président commission départementale de Pikine estime que le préfet a une part de responsabilité dans cette affaire. « Ils sont toujours dans leur jeu parce que nous avons introduit dans les délais, nous avons respecté les délais. Nous avons fait tout ce qu’il fallait, l’enquête de moralité et tout. Maintenant, eux, ils avaient 48 heures pour nous renvoyer cette notification comme ça au cas o๠ce n’est pas autorisé, nous allions introduire une requête dans les 48 heures. C’est ce que les textes ont dit mais c’est toujours pour saboter la manifestation, pour ne pas nous donner le courage de dire aux Sénégalais que la manifestation est autorisée. Donc vraiment nous déplorons cette pratique irresponsable », regrette-t-il.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)