FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ONFP met en place des offices régionaux

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ONFP met en place des offices régionaux

Enqueteplus Le 2020-08-05  Source

L'Office national de la formation professionnelle (ONFP) veut être proche des populations. C'est tout le sens qu'il faut donner la décentralisation de ses activités, avec la mise en place d'offices régionaux qu'il envisage d'ouvrir dans les quatorze régions du pays. L'information est de son directeur général Souleymane Soumaré.

Diourbel aura, sous peu, son office régional de la formation professionnelle. Jusqu'ici dépendante de l'antenne du bassin arachidier implantée Kaolack, le Baol va disposer de son office régional. Elle ne sera pas la seule région être dotée d'un office régional; les treize autres régions auront chacune sa propre structure. Telle est la nouvelle politique de décentralisation de l'ONFP que son actuel directeur entend lui donner. Souleymane Soumaré était l'invité de l'émission "Leral'' du portail d'informations baoltimes.com. .

"Nous allons mettre en place des offices régionaux de formation professionnelle. Ces offices vont remplacer les antennes zonales qui existaient jusqu'ici''. Celui de Diourbel va coûter 350 millions de francs CFA et sera bâti sur une superficie de 10000 m2. L'ONFP a noué un partenariat avec l'Odcav, ce qui a permis de former 400 jeunes et ces derniers seront accompagnés dans l'élaboration d'un plan d'affaires. Ils seront mis en relation avec la Der ou d'autres structures de financement'', a-t-il dit.

A Touba, les personnes qui seront formées sont au nombre de 1 000. Elles auront, l'issue de celle-ci, un titre de formation. Souleymane Soumaré a déploré le fait que beaucoup de Diourbellois n'aient pas donné suite son invite de venir récupérer des documents afin de pouvoir bénéficier des formations offertes par sa structure.

Interpellé sur la vie de la formation présidentielle dont il est un des animateurs et responsables Diourbel, Souleymane Soumaré, après avoir reconnu qu'ils ne sont d'accord que sur leur désaccord, a demandé la mise en place d'une structure qui réunit les responsables de l'APR Diourbel. Il a aussi alerté sur le risque d'aller aux élections municipales et départementales en rangs dispersés. Pour lui, il faut arrondir les angles et faire en sorte que ce qui s'est passé en 2014 (la coalition Benno Bokk Yakaar avait perdu la municipalité et le Conseil départemental de Diourbel) ne se renouvelle plus. Il invite, par conséquent, Dame Diop, Coordonnateur départemental de l'APR, faire preuve de plus d'ouverture et mieux coordonner, parce que convaincu que"la coalition Benno Bokk Yaakaar n'a pas d'opposition; elle est sa propre opposition''.

Boucar Aliou Diallo

Nous vous recommandons