Frappes occidentales en Syrie : La contre attaque de Bachar al-Assad

Au lendemain des frappes occidentales, le régime syrien semble toujours déterminé. «Les capacités militaires conventionnelles de l'armée syrienne n'ont en rien été affectées par les frappes occidentales d'hier», explique Franck Genauzeau.

Aucun avion de chasse, aucun tank n'ont été détruits donc l'armée syrienne va pouvoir reprendre son plan de reconquête. Dorénavant, l'armée syrienne veut se concentrer sur les deux grandes poches de résistance rebelles, une au nord et une au sud du pays.

Idlib et Deraa

Idlib, 200 000 habitants, abrite une galaxie de groupes rebelles, mais elle est majoritairement contrôlée par des djihadistes proches d'Al-Qaïda. Cette ville est déj régulièrement bombardée par le régime et les frappes occidentales d'hier sont ici vues comme une péripétie sans conséquence. L'autre objectif du régime est la ville de Deraa, au Sud, le berceau de la révolution. La proximité de la frontière israélienne rendra l'opération sensible.

francetvinfo

→ Lire l'article au complet sur Senenews



Nous vous recommandons

Actualité

Affaire CNG : Moustapha Gueye recadre Tyson et Yekini

Senenews

Actualité

Can 2019 : le pays hôte connu le 9 janvier Dakar

Senenews