Grand Prix du Président de la République pour l'Innovation numérique: La prime passe de 20 à 30 millions

Par , publié le .

Actualité

La deuxième édition du Grand Prix du Président de la République pour l'Innovation numérique s'est tenue ce matin au Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio qui a vu a consécration du jeune Mouhamadou Lamine KEBE de la Startup: TOLBI.

Au cours de la cérémonie, le Président de la République, Macky Sall qui s'est fortement félicité de l'engagement et de la dynamique de progrès dans laquelle se sont inscrits les jeunes, a décidé de porter la prime qui était de 20 millions à 30 millions pour le premier prix de la prochaine édition. Il s'agit pour lui, d'encourager et de créer l'émulation chez les jeunes dans les technologies de l'information et de la communication ainsi que d'un engagement pour une forte vulgarisation du numérique.

Il est important de rappeler que le projet de la startup TOLBI de Monsieur Mouhamadou Lamine KEBE est de l'e-agriculture utilisant l'Internet des Objets, l'Intelligence artificielle, des capteurs électroniques et des images satellitaires pour une gestion intelligente et parcimonieuse de l'eau, un contrôle et un suivi de la santé des plantes. Le deuxième prix est remporté par le projet de la startup MBURU de Madame Isseu DIOP, plateforme de vente et de distribution de produits locaux à partir d'entreprises communautaires de femmes. Et le troisième prix va chez le projet de la startup NJUREEL de Mademoiselle Awa Ndiaye qui est une plateforme de téléconsultation, de gestion d'agenda sanitaire et de suivi de la santé de la femme et des enfants.

Le Président de la République, Macky Sall a cours de la cérémonie après avoir félicité le ministre de l'Economie Numérique et des Telécommunications, M. Yankhoba Diattara qui dira-t-il, n'a pas attendu longtemps pour prendre les dossiers en main, pour un plus grand progrès dans l'Innovation numérique, s'est très satisfait de l'organisation du deuxième forum du numérique.

Rappelons que le thèmede cette année portait sur «les technologies émergentes au service du développement économique, social et environnemental».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut