Grippe saisonnière : la campagne de vaccination vient d’être lancée en France

Par , publié le .

Actualité

Vendredi 22 octobre, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière vient de débuter sur le territoire français.

Comme chaque année, la France met en place une nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Cependant, la situation est assez différente en cette année 2021, notamment car cette période est aussi celle dédiée à  l’injection de la dose de rappel contre le virus de la Covid-19. Voici quelques informations concernant cette nouvelle campagne de vaccination contre la grippe ayant débuté ce vendredi 22 octobre.

De multiples questions persistent concernant la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Dans un article, France info répond ainsi aux principales interrogations des Français. Voici un résumé rapide des informations énoncées par le journal.

Durant les premières semaines de campagnes de vaccination, du 22 octobre au 22 novembre, le public prioritaire concerné par le vaccin contre la grippe saisonnière comprend les personnes âgées de plus de 65, celles souffrant de maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses, l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois, les personnes immunodéprimées ainsi que les professionnels de santé. Après cette période, tout le monde pourra se faire vacciner, sous prescription médicale pour les moins de 18 ans.

Alors que les Ehpad et les établissements de santé ont commencé la vaccination depuis le 18 octobre, les personnes prioritaires à  la vaccination et habitant en ville ont dà» recevoir un bon envoyé par l’Assurance-maladie et la MSA. Il permet de récupérer le vaccin en pharmacie. Il suffit ensuite de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé pour se faire injecter la solution. Le vaccin antigrippe est entièrement pris en charge par l’Assurance maladie pour les personnes prioritaires. Pour les autres, le prix varie entre 9,50 et 26 euros selon le type de produit d’après Le Parisien, et l’injection est plafonnée à  6,30 euros en pharmacie.

Dernier point, le vaccin antigrippe et la dose de rappel contre la Covid-19 peuvent être administrés en même temps. Cela permet d’éviter « le risque de co-infection et de développement de formes graves et de décès ». Cela est d’ailleurs encouragé par le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer. « Il n’y a aucune raison de ne pas recevoir les deux injections le même jour. (.) Il y a tout intérêt à  se protéger ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)