Grosse colère des maîtres à  Diourbel : « Le commandant a déshabillé Oustaz Dieng excepté sa… »

Par , publié le .

Actualité

Les maîtres coraniques ne décolèrent toujours pas suite à  l’arrestation d’un des leurs pour avoir enchaîné des talibés dans son daara. Ils ont fait face à  la presse pour accuser les autorités de vouloir combattre l’enseignement coranique voire l’islam.

Selon leur porte-parole, les maîtres coraniques n’ont jamais torturé un seul talibé. Depuis l’ère du prophète Mouhamed (Psl), dit-il, les élèves coraniques fugitifs sont enchaînés pour leur faire  apprendre le coran.

<>, alerte le porte-voix des frustrés entourés de leurs talibés.

Les maîtres coraniques de Diourbel ont porté aussi des graves accusations sur le procureur près le tribunal de grande instance et le commandant de la gendarmerie. Selon eux, Oustaz Ibrahima Dieng a été déshabillé à  la brigade de gendarmerie et il portait seulement une culotte.

<>, fustigent-ils.

Selon eux, le commandant, le procureur et l’AEMO ont fait interpeller injustement un certain Fallou Diop qui a commis l’erreur d’être avec Oustaz Ibrahima Dieng lors de l’arrivée des hommes en bleu.

Les frustrés ont appelé à  un grand rassemblement demain au niveau du tribunal de grande instance de Diourbel pour soutenir leur collègue. Selon des sources de Seneweb, les autorités vont renforcer la sécurité au niveau du palais de justice de localité lors du procès d’oustaz Ibrahima Dieng.

A noter que ce dernier a été interpellé vendredi dernier pour avoir enchaîné des talibés au niveau de son daara. Déféré lundi dernier, il a été placé sous mandat de dépôt à  la prison de Diourbel.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)