Guinée Conakry : Le commandant du camp militaire de Kindia tué par des hommes armés.
À 48 heures de la présidentielle, la tension monte en Guinée Conakry. C'est le moins qu'on puisse dire avec l'assassinat dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre d'un haut officier de l'armée. Il s'agit du Colonel Mamady Condé. Des hommes armés ont ouvert le feu sur le commandant du camp de Samoreyah, Kindia, vers la sortie de Conakry.

À travers un communiqué diffusé ce matin, le ministre guinéen de la Défense a confirmé la mort du Colonel Condé et assure que les forces de défense ont réagi pour sécuriser le camp et ses environs. « La situation est sous contrôle », ajoute l'officiel guinéen selon lequel « des enquêtes sont ouvertes ».
Affaire suivre...

Nous vous recommandons