Haà¯ti : environ la moitié des cas de choléra touchent des enfants

Par , publié le .

Actualité

Après trois années de répit le choléra est de retour en Haà¯ti et il frappe surtout les enfants (2 malades sur 5).

Après trois années de répit le choléra est de retour en Haà¯ti et il frappe surtout les enfants (2 malades sur 5).

Maladie contagieuse, le Choléra est une infection intestinale grave due à  une bactérie. Pas traitée, la maladie peut amener au décès. En 2010, une épidémie de choléra, introduit par des Casques bleus, avait tué 10.000 personnes en 9 ans.

Aujourd’hui, Haà¯ti et ses enfants sont menacés par le choléra, la violence armée et la malnutrition. Cette semaine, l’UNICEF a rappelé qu’actuellement 40 % du nombre croissant de cas confirmés concernent des enfants et que la maladie se répand plus fortement dans les secteurs o๠la malnutrition aiguà« sévère est très fréquente. Le risque est ainsi 3 fois plus élevé de succomber par déshydratation grave.

Au 21 novembre, le ministère de la Santé a signalé 924 cas confirmés de choléra, plus de 10 600 cas suspects et 188 décès.

Manuel Fontaine de l’UNICEF explique : «En Haà¯ti, le cercle vicieux entre la malnutrition et le choléra peut être brisé. Un traitement simple, abordable et efficace peut sauver la vie des enfants haà¯tiens, à  condition d’atteindre les familles les plus vulnérables avant qu’il ne soit trop tard. Toutefois, les zones urbaines pauvres, les plus touchées par l’épidémie de choléra, sont également sous le contrôle de gangs lourdement armés. Dans un contexte de violence armée généralisée et d’insécurité dans une grande partie de la capitale, les équipes humanitaires marchent sur des Å“ufs«.

L’UNICEF vient de fournir 245 kits choléra et 32 940 sachets de lactate de Ringer, 313 000 sachets de sels de réhydratation orale, du zinc, des antibiotiques, des consommables et du matériel EPI (équipements de protection individuelle) aux départements de santé ; 135 000 comprimés de purification d’eau dans un hôpital partenaire de Cité Soleil ; 468 160 litres d’eau distribués par camions-citernes à  22 290 personnes vivant actuellement à  Cité Soleil ou déplacées et 300 000 sachets d’aliments thérapeutiques prêts à  l’emploi ont été mis à  disposition.

Pour aider L’UNICEF, cliquez sur ce lien.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)