Hérault : récemment sorti de prison, il serait parti se masturber dans le lit d’une inconnue

Par , publié le .

Actualité

Interpellé dans l’Hérault pour s’être masturbé dans le lit d’une inconnue peu après être sorti de prison, un homme est depuis passé devant la justice. L’affaire a été renvoyée suite à  la demande d’une expertise psychiatrique.

Les évènements rapportés ici ne sont pas précisément datés. Tout juste sait-on qu’une semaine après être sorti de la prison de Béziers, dans l’Hérault, un homme a été interpellé après s’être introduit au domicile d’une femme, qu’il ne connaissait visiblement pas. L’ex-détenu s’était ensuite masturbé dans le lit de cette personne, laquelle était en train de dormir comme relaté par le Midi Libre.

L’individu, nous dit-on, est en proie à  de lourds problèmes psychiatriques. Il souffre de même d’une addiction à  la cocaà¯ne et est considéré comme handicapé, car percevant l’allocation concernée. Cet homme a déjà  été condamné à  six reprises, dont trois pour exhibition sexuelle. Dans aucune de ces situations, il n’a fait usage de la violence.

C’est donc une nouvelle fois pour «exhibition sexuelle» que l’individu est récemment passé devant la justice. Le ministère public a estimé nécessaire de solliciter un expert pour établir un profil psychiatrique actualisé du mis en cause : «Nous ne pouvons pas faire l’économie d’une expertise psychiatrique. C’est impératif vu les faits qui lui sont reprochés. Nous aurions dà» l’avoir aujourd’hui, mais il semble que l’expert n’a pas saisi qu’il était en détention et que nous en avions un besoin urgent.» Une demande qui a été validée, et une expertise psychiatrique d’avoir donc été ordonnée. Elle devrait permettre de déterminer si le suspect avait, oui ou non, tout son discernement au moment des faits. L’affaire a été renvoyée à  une date ultérieure.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)