Hommage Son Excellence Feu Bruno DIATTA : son silence, sa discrétion et son honneur ! Par Fernand Nino MENDY

Hommage Son Excellence Feu Bruno DIATTA : son silence, sa discrétion et son honneur ! Par Fernand Nino MENDY

Ndarinfo Le 2018-09-23  Source
Je m'incline devant la mémoire de son Excellence Feu Bruno DIATTA !
A sa famille, ses Amis, ses Collègues, ses Elèves et tout le Peuple sénégalais, je présente mes sincères condoléances ! Que Dieu l'accueil au Ciel et qu'Il console ses proches !

Il est difficile de ne pas témoigner sur cet homme qui a marqué plusieurs générations de notre pays.
Son Excellence Feu Bruno DIATTA fut un vrai professionnel. Le protocole est difficile. Très difficile.

C'est un métier où malgré la prévision, les simulations, la rigueur et les alertes, le chef reste soumis aux incertitudes qui caractérisent l'homme en situation : l'imprévisible erreur qui est humaine.

La pression y est constante, comme un tireur d'élite. L'on veille toujours au grain. Il faut être vigilent, proactif et précis en réaction et surtout discret.

A cela, il faut ajouter les qualités physiques. Le corps est très sollicité en cérémonie, et l'on peut imaginer avec les agendas chargés des présidents, le mouvement est permanent et cela sur ciel et terre, son Excellence Feu Bruno DIATTA a enduré pour tenir autant d'années !

Comment son Excellence a tenu dans ce travail toute sa carrière durant ?

C'est un record ma connaissance, tellement ce métier est éprouvant en général et en particulier dans un pays comme le nôtre où les participants aux cérémonies officielles comme les chefs aiment les improvisations et n'aiment pas trop les règles strictes, qui au del du cérémonial relèvent parfois de la sécurité personnelle du chef ou du groupe.
Cette longévité a un secret que je voudrais bien découvrir d'où l'importance d'écouter ses élèves. Son Excellence a des élèves qui ont été très bien formés et que j'ai eu observer sous le magistère du président WADE.
Au sujet de l'homme d'Etat que son Excellence Feu Bruno DIATTA fut, je relève trois (03) qualités remarquables que je considère en même temps comme des leçons données la jeunesse et aux fonctionnaire de notre pays :

-Le silence n'est un signe de faiblesse !
-La discrétion n'est pas un obstacle la renommée !
-Le fonctionnaire sénégalais peut être un homme d'honneur !


Fernand Nino MENDY

→ Lire l'article au complet sur Ndarinfo



Nous vous recommandons