Hôpital régional de Saint-Louis : Graves révélations sur l’endettement et la gestion de la structure

Par , publié le .

Actualité

Le Mouvement « Saint-Louis Dit Non » et les syndicalistes de l’hôpital régional de Saint-Louis ont tenu un point de presse pour décrier la situation de l’hôpital régional de Saint-Louis qui, selon eux traverse une crise profonde à  cause d’une mauvaise gestion. Les membres de la plateforme de revendication et le mouvement « Saint-Louis Dit Non » se sont adressés à  la presse pour informer l’opinion et aussi pour fustiger le fonctionnement de leur institution.

Le chargé des revendications, Ibrahima Sall révèle que l’hôpital est très endetté.  » D’ailleurs, il doit à  l’IPRES la somme de 544 millions. Il s’y ajoute que l’ambulance disponible n’est pas médicalisée depuis deux ans et que le bloc opératoire est fermé » a-t-il déclaré.

Toujours selon les protestataires, le Directeur ne fait pas de l’hôpital son souci majeur et cela est justifié par l’augmentation de ses primes qui passent de 600 mille francs à  1.200.000 frs au moment o๠les salaires tardent à  être payés.

S’agissant de la gestion du Coronavirus, l’hôpital est pour eux, très mal organisé dans l’accueil et la prise en charge des malades, ce qui a fortement contribué, selon leurs propos, à  la hausse des cas dans la ville. D’ailleurs, l’hôpital ne dispose pas de masques, c’est aux malades d’en acheter sans oublier que la structure doit 300 millions aux fournisseurs, ont-ils énuméré.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut