IL avait tué son patron pour une histoire de pain sans sel, Mamadou Seck prend dix ans de travaux forcés

La chambre criminelle a vidé, hier, le dossier Cheikh Thiaw, du nom de ce boulanger froidement assassiné par son employé. Elle a condamné Mamadou Seck 10 ans de travaux forcés, en sus d'une somme de 50 millions qu'il devra verser la maman de sa victime, Maty Guèye, en guise de dommages et intérêts. Employé la boulangerie Serigne Babacar Sy Malika, dans la banlieue dakaroise, Mamadou Seck avait poignardé son superviseur Cheikh Thiaw, en pleine poitrine, lors d'une altercation entre les deux. Le meurtrier avait refusé d'obéir aux ordres de son superviseur qui lui avait intimé l'ordre de cuire du pain sans sel. Non seulement, il a refusé d'obéir aux ordres de son superviseur, mais il s'est rebellé contre lui et a fini par lui asséner un violent coup de couteau la poitrine rappelle « enquête » . Après son forfait, il avait pris la fuite avant d'être alpagué, quelques jours plus tard, par la police qui était ses trousses.

Nous vous recommandons