Indre : un homme condamné pour agressions sexuelles sur ses filles de 6 et 4 ans

Par , publié le .

Actualité

Le tribunal judiciaire de Châteauroux a récemment condamné un père de famille de 38 ans à  un an de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur ses deux filles. Lesquelles avaient 6 et 4 ans au moment des faits.

Un homme de 38 ans était poursuivi pour des attouchements sexuels répétés sur ses deux filles. Le tribunal judiciaire de Châteauroux, dans l’Indre, a récemment condamné ce père de famille à  un an de prison avec sursis. Nos confrères de La Nouvelle République écrivent qu’au moment des faits, entre janvier et novembre 2018, les victimes étaient âgées de 6 et 4 ans. Leur père et leur mère étaient alors divorcés et disposaient chacun d’un droit de garde, les fillettes ayant ainsi été placées dans deux familles d’accueil.

C’est le comportement des fillettes qui avait conduit les parents d’accueil à  alerter les autorités fin 2018. Entre autres gestes pour le moins curieux, ces enfants frottaient leur entrejambe contre des vêtements ou se déshabillaient en présence d’autres enfants. C’est auprès des autorités que les fillettes avaient décrit des agressions sexuelles de la part de leur père. Après chaque visite de ce dernier, elles faisaient des crises d’énurésie (pipi au lit) et des cauchemars, en plus de se montrer particulièrement angoissées.

Au tribunal, le prévenu a prétendu que les fillettes l’avaient confondu avec l’oncle de leur mère, qu’il l’aurait surpris en flagrant délit. Le trentenaire aurait cependant consenti à  le laisser revenir à  la maison après avoir accepté ses excuses. Le tribunal n’est pas apparu convaincu par cette version, et a ainsi condamné l’accusé à  un an d’emprisonnement assorti d’un sursis probatoire de deux ans. L’homme devra également se soumettre à  des soins et à  indemniser les victimes à  hauteur de 1 750 euros chacune. Enfin, il a pour interdiction d’entrer de nouveau en contact avec ses filles et son nom est désormais inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes (Fijais).

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut